Qui suis-je ?

Je m’appelle Valérie Dejardin, je suis née à Verviers le 16 mars 1982. Avec ma sœur Christelle et mes parents, nous avons toujours vécu dans la commune de Limbourg. J’ai une enfance paisible et heureuse dans notre commune. Mes parents me donnent très vite le goût des maths. Aussi, avec mes différents professeurs de l’école communale de Limbourg pour mes primaires et ceux de l’ARW pour le secondaire, ils me voient tous embrasser une carrière scientifique car j’ai un esprit analytique et j’aime la démarche scientifique. Mais à la surprise générale, à ma sortie de rhéto en 2000, je me dirige vers une formation universitaire d’historienne.

Je poursuis ma licence par l’agrégation afin de pouvoir enseigner l’histoire. J’obtiens également un certificat de Français langue étrangère. Durant cette année, je dispense en même temps des cours d’histoire dans les écoles professionnelles liégeoises et je guide des groupes lors de l’exposition Gratia Dei consacrée à la civilisation médiévale.

Toujours en soif d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses, j’intègre en 2006, après avoir enseigné durant quelques mois, l’Institut du Patrimoine Wallon (IPW) à Namur. Durant cette période, je suis chargée de rédiger des livres sur le patrimoine wallon et  j’ai la chance de parcourir et d’explorer la Wallonie.

Le 8 octobre 2006, lors des élections communales, les Limbourgeois m’accordent leur confiance en m’offrant le 3e score en voix de préférence. Dès lors, je deviens en décembre échevine de la jeunesse, de la culture, du patrimoine et du tourisme. Cette étape sera décisive dans mon désir d’améliorer la vie dans notre belle commune.

En 2007, le Président du parti, Elio Di Rupo me propose de siéger au bureau du Parti à Bruxelles, ce que j’accepte avec joie.

En 2011, après avoir réussi les examens de cheffe de bureau à la ville de Verviers, je me vois proposer la place de directrice du Centre touristique de la Laine et de la Mode (CTLM). Je quitte alors l’IPW pour relever ce nouveau défi.

En 2012, grâce à vous, je deviens Bourgmestre de la ville de Limbourg. Je décide donc d’abandonner mon poste au CTLM afin de pouvoir me consacrer à 100% à mon nouveau rôle. Je m’y consacre jour après jour soutenue par mon mari, mes enfants, ma famille et mes amis, mais surtout par la population et ses encouragements.

Depuis mon arrivée à la tête de la commune, j’ai fait en sorte d’être la plus proche possible des Limbourgeoises et Limbourgeois ainsi que de leurs préoccupations. Les projets et les réformes se sont multipliés et concrétisés progressivement. Bien sûr, je n’ai pas encore réalisé tous les souhaits d’un coup de baguette magique car les dossiers prennent du temps et nécessitent des moyens.

Votre confiance témoignée lors des élections d’octobre 2018, m’encourage encore plus à poursuivre mon action entourée d’une belle et forte équipe.

Depuis le 12 décembre 2018, je siège également au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en tant que représentante de l’arrondissement de Verviers.