Nouvelles mesures relatives à l’enseignement supérieur

Cinq ans après l’entrée en vigueur de la réforme de l’enseignement supérieur, quelques clarifications et modifications se révèlent aujourd’hui nécessaires et utiles. Lors la plénière de ce jeudi 02 mai, j’ai eu l’honneur de prendre la parole pour évoquer ces modifications qui ont ensuite été votées.

Outre des corrections de pure forme, comme le changement de dénomination de certains établissements, les améliorations proposées visent, entre autres, à clarifier les procédures en cas de fraude, apporter une meilleure informations aux étudiants, introduire la notion d’étudiant libre tout en balisant son utilisation, officialiser un comité de suivi de la réforme, réglementer la publicité par et pour les établissements d’enseignement supérieur, ou encore intégrer les dernières modifications liées aux grades et habilitations. Je suis heureuse d’avoir pu contribuer à cette évolution.